Afin de faciliter l'utilisation des fonctionnalités sur ce site, veuillez autoriser votre navigateur à connaitre votre position

ET LES FRELONS ASIATIQUES
DANS LE 31?

News

Pendant ce temps, le frelon asiatique ne fait plus beaucoup parler de lui. Pourtant celui-ci est toujours aussi présent. «Il y en a moins que l’année dernière», constate Jérôme Sicard, désinsectisateur à Toulouse. L’explication selon la Fredec (Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles), un coup de froid trop brutal cet hiver qui aura eu le mérite de mettre un coup de frein à l’expansion du nuisible venu d’Asie. «il y a un retard d’un à deux mois dans la réapparition des frelons», indique la Fredec. Un changement qui se traduit par des nids moins haut, car la reine fait construire son nid de plus en plus haut au fil des progénitures engendrées.

L’insecte reste cependant bien présent dans le paysage mais sa dangerosité n’est pas non plus alarmante. Le frelon ne tue que dans de rares cas où la personne piquée est allergique (quatre décès répertoriés l’an dernier en Midi-Pyrénées). «A moins de vivre à 5 mètres d’un nid, le frelon est aussi dangereux qu’une guêpe», conclut un technicien de la Fredec.

Frédéric Marie
PUBLIÉ LE 20/08/2012 07:55 – MODIFIÉ LE 20/08/2012 À 10:40